Naissance

Ma valise à la maternité : tout ce superflu si nécessaire

Lors de mon premier séjour à la maternité, j’avais suivi à la lettre la liste qui m’avait été fournie. Le nombre de culottes, le nombre de bodies, le dossier médical… un peu comme quand nous partions en vacances et que petite, je suivais la liste préparée par maman. Un peu infantilisant mais cela permet de ne rien oublier d’indispensable.

Pour mon second séjour à la maternité, j’ai mis dans ma valise tout ce qui était sur la liste et j’ai ajouté des tas de petites choses qui ont transformé mon séjour. J’avais envie de me sentir bien, comme chez moi et pas dans un hôpital. Nous avons presque déménagé 😉

Aujourd’hui, quand j’accompagne un couple à la maternité pour leur accouchement, j’ai toujours avec moi un gros sac plein de choses à l’intérieur… au cas où… C’est tout cela que je vais vous livrer dans cet article : tout ce superflu si nécessaire à votre bien être.

Le sac pour la salle de naissance

Une lumière tamisée vous procurera bien-être
  • une lumière tamisée : bougies led, lampe de sel… Les salles de naissance peuvent être dotées de variateur de lumière mais ce n’est pas toujours le cas. Avoir une lumière dans un coin, douce et chaude, est très bénéfique pour la sécrétion d’ocytocine 😉
  • de la musique pour vous créer votre ambiance. Pour créer votre playlist, vous pouvez lire Des musiques pour votre maternité,
  • pour vous habiller, vous pouvez prévoir un pareo (très pratique car on l’enlève très facilement !) ou un grand tee-shirt. Son ampleur vous laissera la liberté de mouvement. A noter que pour la tétée de bienvenue, le tee shirt sera moins pratique que le paréo…
  • un plaid qui peut avoir plusieurs fonctions : 1) à mettre comme un coussin sous le bassin si jamais vous devez accoucher sur le dos, pieds dans les étriers. Il donnera à votre sacrum les quelques millimètres de mobilité nécessaire à l’expulsion. 2) Vous aurez probablement chaud pendant l’accouchement, mais après l’expulsion, vous pouvez vous mettre à grelotter. Le froid inhibe la sécrétion d’ocytocine qui a ce moment là doit être au maximum pour l’expulsion du placenta. Si jamais la sage femme n’a pas de couverture sous la main (ce qui arrive bien plus qu’on ne le croit), ce plaid sera le bienvenu !
  • votre ballon. Votre maternité en dispose ? Parfait. Il restera au fond de votre sac mais si jamais ils sont tous pris, vous serez heureuse d’avoir le vôtre !
  • votre écharpe de portage pour pouvoir vous étirer et vous suspendre pendant le travail
  • des chaufferettes. Vous savez, ces « mini-bouillotes » pour les mains des randonneurs. Elles peuvent être utilisées plusieurs fois et seront très agréables positionnées sur votre sacrum.
  • des chaussettes. Pas très glamour mais il fait parfois très froid dans une salle de naissance.
  • des élastiques ou un bandeau pour vos cheveux. Vous aurez peut être souvent la tête penchée et n’aurez peut être pas envie d’avoir vos cheveux sur votre visage 🙂
  • des mouchoirs. Le chaud, le froid, les émotions… ça peut toujours servir 😉
  • du rescue et de l’Arnica en 30CH à prendre après l’arrivée de bébé.

Oui, cela ressemble à un déménagement mais ce serait dommage de manquer de quelque chose au moment de l’accouchement !

Votre valise pour votre chambre

Se sentir bien dans votre chambre à la maternité est un grand plus. Entre les hormones, le marathon physique que vous avez vécu, le tourbillon émotionnel qui l’accompagne, se sentir en sécurité et en confiance dans le lieu dans lequel on est simplifiera votre atterrissage et votre attachement à votre bébé.

Je vous invite à gardez dans votre chambre votre lampe de sel, votre veilleuse ou vos bougies led. La nuit, quand vous allaiterez votre bébé, la lumière blafarde de l’éclairage de la chambre ne sera pas propice à un moment serein, ni à un rendormissement rapide.

Je vous propose aussi à ne pas dépendre du service de la maternité pour votre confort culinaire 😉

Prévoir des boissons qui vous font plaisir
  • ayez votre bouilloire avec vous : toujours de l’eau chaude à disposition pour vous faire votre tisane préférée !
  • prévoyez de quoi grignoter ce que vous aimez : du chocolat, des fruits secs… Demandez à ceux qui viennent vous voir à la maternité de vous amener des fruits frais.

Pour être à l’aise, prévoyez des vêtements amples (très amples) pour ne pas contraindre votre corps les jours qui suivent l’accouchement. Et des vêtements amples aussi pour votre sortie (non, vous ne sortirez pas avec votre taille d’avant grossesse…).

Évitez autant que possible les produits de toilettes avec des parfums. L’odorat de votre bébé est très développé et il a besoin de vous sentir vous, et non des parfums. Cela simplifiera la mise en route de l’allaitement. Pour bébé, idem. Soyez très vigilante à ce que vous lui mettez sur la peau. Un nouveau-né n’est pas sale et ne se salit pas (sauf les parties génitales avec la couche).

Pas besoin de grand chose pour l’allaitement. Si il y des difficultés, les sages femmes auront ce qu’il faut. Si tout va bien, pour réduire la tension des seins pendant la montée de lait, demandez à votre homme de passer au marché avant de venir vous voir et de ramener du chou.

Oui, vous avez bien lu : un joli chou vert. Ses feuilles n’ont elles pas la forme de vos seins ? Après les avoir nettoyées et séchées, vous les écrasez légèrement avec une bouteille (comme un rouleau à pâtisserie) pour les assouplir ! A déposer avec amour sur votre sein (pour le faire tenir, c’est plus simple d’avoir un soutien gorge mais ce n’est pas une obligation). C’est magique. Quelques heures plus tard, vous pourrez l’enlever, la feuille sera « cuite » et vous n’avez qu’à la changer !

Quand la montée de lait sera là, des coussinets d’allaitement en tissu seront agréables et permettront de réduire les taches sur votre tee shirt !

Dernier objet : un joli carnet avec de beaux crayons pour mettre par écrit votre accouchement et toute votre gratitude d’accueillir votre enfant

Et la valise du papa ?

Votre conjoint va peut être rester la nuit avec vous. Ou pas. dans tous les cas, il va sans doute passer beaucoup de temps lui aussi à la maternité. Prévoyez :

  • de la monnaie pour la machine à café et les boissons fraiches
  • la liste des coordonnées des personnes à prévenir de la naissance
  • l’appareil photo
  • sa brosse à dent
  • des vêtements de rechange
Quelques objets pour le confort de votre partenaire

Nous avons aussi de plus en plus tendance à nous connecter : sms, réseaux sociaux, appels téléphoniques… Le cerveau de votre bébé est très fragile et perméable, au tout début de son développement. Par précaution, il vaut mieux le tenir éloigné des sources d’ondes de vos téléphones portables et tablettes.

Tout cela vous semble beaucoup ? Un vrai déménagement ? Votre partenaire pourra ramener au fur et à mesure ce qui ne vous sert pas 😉

Et vous, qu’avez vous prévu dans votre valise pour la maternité ?

Partager

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *