Grossesse,  Naissance

Le placenta : un organe éphémère

L'accouchement ne se termine qu'après l'expulsion du placenta
L’accouchement ne se termine qu’après l’expulsion du placenta

Bébé vient de naître et vous êtes yeux dans les yeux en train de faire connaissance avec lui. Mais l’accouchement n’est pas fini. Il reste une partie vitale pour vous, la dernière étape : la délivrance.

Souvent passé inaperçu après l’intensité de ce que vous venez de vivre, l’expulsion de votre placenta est pour autant un moment très important.

Alors, à quoi cela ressemble un placenta ?

Placenta vient du mot Gâteau en latin
Placenta vient du mot Gâteau en latin

Le placenta ressemble à une galette (son étymologie vient d’ailleurs du latin placenta qui veut dire galette…),. En effet, en fin de grossesse, il a la forme d’un disque d’environ 20 cm de diamètre et 2 à 3 centimètres épaisseur. Il couvre environ 5 à 30% de l’utérus et grandit en même temps que lui.

Il est vrai que nous avons rarement l’occasion d’en voir en vrai, d’autant plus qu’il n’est pas dans les habitudes des équipes médicales de le montrer aux jeunes mamans, même si eux y portent une très grande attention.

Son rôle dans la vie fœtale

C’est un organe qui prend naissance en même temps que le fœtus puisque issu de la même cellule souche et mettra environ 5 mois pour avoir sa structure définitive…. mais c’est le seul organe dont la mort est programmée rapidement ! En effet, dans 9 mois, il aura fini d’assurer ses missions et mourra. 

Avant la naissance, il a 3 rôles :

  • nourricier : il puise dans le sang maternel matières premières et oxygène pour le fœtus.
  • protecteur : il barre la route aux microbes.
  • endocrino : il prends le relais du corps jaune pour fabriquer les hormones nécessaires à la bonne continuité de la grossesse.
Avez vous lu cet article  Le placenta : ange gardien ?

A la naissance, le placenta pulse encore environ 450 ml de sang vers l’enfant. Le couper trop tôt reviendrait en quelques sorte à « priver » votre bébé de son sang et à le jeter dans le monde aérien sans aide (tant qu’il est en vie, le placenta véhicule l’oxygène pour permettre à bébé d’acquérir une respiration aérienne plus sereinement).

Pourtant, couper le cordon immédiatement a quasiment toujours été une norme : de nombreuses croyances, en particulier sur de supposés risques pour le bébé, ont et sont encore véhiculées. Dans les faits, le cordon va rapidement cesser de battre et il pourra alors être clampé puis coupé après avoir effectué sa dernière mission.

Ensuite, grâce au pic d’ocytocine sécrétée par la mère et à la succion de la première tétée du bébé, a lieu de délivrance. Il s’agit de l’expulsion du placenta, qui a lieu de quelques minutes à quelques heures après la naissance.

C’est une période fragile et à risque pour la mère et les équipes médicales tendent souvent à intervenir « par prévention », cela s’appelle la délivrance dirigée (injection d’ocytocine, expression utérine, traction « légère » du cordon…).

Pourtant, selon Michel Odent, le décollement du placenta est favorisé si :

Favoriser la sortie du placenta par la proximité avec son bébé
Favoriser la sortie du placenta par la proximité avec son bébé
  • la mère et le bébé ne sont ni séparés, ni perturbés
  • la mère n’a pas froid
  • le néocortex de la mère n’est pas stimulé (ce n’est donc pas le moment de lui demander le nom du bébé, si elle est contente…).

Une fois le placenta sorti, l’accouchement est vraiment terminé (quoique, je vous réserve un autre article sur une suite dont on ne parle jamais mais bien réelle !).

Avez vous lu cet article  Ce que la maternité a changé dans ma vie ? Réponse de Julia

A présent, tout est terminé : votre nouvelle vie peut commencer !

Le placenta a donc été un élément précieux et indispensable durant toute la vie in utero de bébé, organe vital et éphémère. Simple organe sans vie, il est considéré par la loi et la médecine dans nos sociétés occidentales (et en particulier en France) comme un déchet opératoire. Il doit donc être incinéré. Pourtant, dans d’autres sociétés, le placenta est bien plus qu’un simple organe, et il fait l’objet de nombreux rituels… 

Pour en savoir plus sur sa part symbolique, je vous invite à cliquer ici !

N’oubliez pas de me laisser votre commentaire !

Partager

2 commentaires

  • Shirley

    Merci pour ces informations. J’ai compris l’importance du placenta grâce à toi.

    J’avais eu la chance de voir mon placenta lors de mon 1er accouchement (la sage-femme était top et m’avait dit 2-3 mots dessus). On m’a aussi demandé à chaque accouchement si je voulais le garder.

    C’est un organe qui mériterait plus de connaissance pour les futures mamans. Merci! On en apprend même après 4 grossesses!!!

    • Anne-Christine

      Merci Shirley pour ton retour ! Oui, le placenta est assez mal connu. Pourtant, il est fondamental dans la vie intra utérine du bébé. C’est ce qui d’ailleurs lui donne une place toute particulière dans la majorité des sociétés, mais pas dans nos sociétés occidentales ;( J’en dis plus dans mon prochain article ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *