Allaitement,  Naissance

Le colostrum : nectar des bébés

Le colostrum serait il de l’or liquide ?

Ce liquide épais et jaunâtre s’écoule tout de suite après la naissance de votre bébé, parfois même un peu avant durant les quelques semaines qui précèdent l’accouchement. C’est le liquide qui va nourrir le bébé avant ce que l’on appelle le « vrai » lait.

Dans la plupart des cultures, le colostrum est mauvais, souvent vu comme un poison. Il a souvent été interdit. Aujourd’hui, les avancées de la science nous aidant, nous savons que le colostrum est un concentré d’acides gras, de vitamines, de sels minéraux, de protéines, ainsi que de cellules immunitaires, véritable armée capable de juguler une infection. Or, certains anti corps ne sont pas transmis par le placenta et le nouveau né ne sait pas les fabriquer : le colostrum en est rempli !

Venir au monde, c’est entrer brutalement dans le monde des microbes : il n’ y a aucun microbe dans l’intestin du bébé qui naît ! L’enjeu est donc de taille : la première « colonisation » de microbes va constituer la base de sa flore intestinale pour toute sa vie ! Et ces microbes seront différents selon si bébé a été à jeun, si on lui a donné de l’eau sucré, s’il a eu un biberon de lait industriel ou du colostrum… les premiers germes à occuper le territoire sont donc primordiaux .

Alors, vive la tétée de bienvenue ! Sur ce sujet, vous pouvez (re) lire mon article sur ce moment crucial : La tétée de bienvenue. A très court terme, cette tétée de bienvenue a aussi l’immense avantage pour vous d’accélérer le réflexe d’éjection du placenta ?

Vous pourrez avoir parfois l’impression que bébé ne prend rien : peut être l’équivalent d’une cuillère à café ? une cuillère à soupe ?? Ne vous affolez pas, c’est normal : le colostrum est un ultra concentré de bienfaits et la quantité est adaptée à l’estomac de votre bébé !

Si jamais vous ne pouvez pas donner le colostrum à votre bébé juste après sa naissance, vous pouvez le récupérer goutte par goutte en massant vos mamelons afin que votre enfant puisse en bénéficier dès que possible.

Même si vous ne souhaitez pas allaiter, pensez à ces quelques gouttes qui peuvent changer beaucoup de choses… Dans la mythologie grecque, le nectar est un breuvage divin… Pensez-y quand vous l’offrirez à votre nouveau-né ! ? 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *