Grossesse,  Les inspirants

Grossesse : Accepter son nouveau corps

Par le ventre qui s’arrondit, les seins qui s’épanouissent, les kilos qui s’invitent, votre corps de femme enceinte se transforme.

Vous vous sentez différente et pourtant vous restez la même. Une sensation étrange de ne plus vous reconnaître dans le miroir… comme une nouvelle enveloppe charnelle qui ne vous correspondrait pas.

Une nouvelle vision de votre corps

Un des premiers enjeux de votre grossesse est d’acquérir une nouvelle conscience corporelle : votre corps est en évolution constante et l’acceptation de ses nouvelles formes, de son nouveau volume n’est pas toujours facile. Nous sommes souvent éloignées de nos perceptions corporelles et réapprendre à sentir son corps peut être compliqué.. Pourtant, l’enjeu est important : une femme bien dans son corps vivra un accouchement plus facile. 

Soyez rassurée, de nombreux outils pour réinvestir votre corps sont proposés aux femmes enceintes : étirements, postures de yoga, micro-mouvements, bascule du bassin, relaxation, méditation, massage, détente par le son…

Tout cela vous permettra de re découvrir votre corps, dans ses faiblesses mais aussi dans toutes ses forces : apprenez à connaître votre périnée, appréhender sa contraction et sa détente, ré habitez votre bassin, lieu d’ancrage et de stabilité, sa bascule procurant bien être et soulagement de nombreux maux (de dos en particulier). 

Alors, par votre ressenti, votre écoute intérieure, votre accueil, vous pourrez pleinement habiter votre corps.

Le but de tout cela ? Ré-apprendre à vous écouter pour avoir confiance en vos capacités le jour de l’accouchement et être plus autonome dans cette grande expérience.

Une nouvelle vision de vous même

Vous sentez au fur et à mesure de votre grossesse que tout en vous change… tout en restant toujours la même.

Vos préoccupations changent. Vous vous recentrez pour profitez de cet enfant en vous.  Vous replacez vos priorités.

Et si un changement d’état d’esprit suivait ce changement de corps ? Les adaptations de votre corps seraient elles le reflet de vos adaptations psychiques à votre nouvelle fonction de mère ?

Souvenez vous de votre adolescence : ce corps qui change et qui parfois était un peu en décalage avec vos préoccupations. Celles qui ont un jour perdu ou gagné beaucoup de poids en peu de temps verront aussi de quoi je parle : cette adaptation nécessaire de notre psychisme à un corps qui ne correspond plus à notre monde intérieur…

Accepter son corps de femme enceinte, serait ce accepter de devenir mère ?

La maternité et l’accouchement peuvent être des opportunités uniques de transformation pour les femmes. Ces transformations peuvent emprunter plusieurs chemins et la voie corporelle est souvent la première. Viennent ensuite des questionnements sur tout ce qui peut affecter votre bébé : l’hygiène de vie, l’alimentation, la consommation, les conditions de naissance, la parentalité… et à travers ces questionnements, votre horizon s’ouvre à d’autres manières de faire, à d’autres manières d’être.  

Accepter votre nouveau corps de femme enceinte, c’est aussi faire un pas vers votre Etre profond, vers des changements qui resteront après la naissance pour vous révéler vos trésors enfouis au plus profond de vous. 

Pour découvrir les différents chemins qui s'offrent à vous pour cette grossesse, téléchargez "5 étapes pour vivre la grossesse et l'accouchement qui vous ressemblent".
Partager

2 commentaires

  • Marie Jaaem

    J’ai eu la chance de bien vivre mon corps pendant la grossesse, surement car j’ai pris très peu de kilos (entre 8 et 10). J’avais d’ailleurs vu une amie vers mon 8ème mois et elle m’avait dit que de dos, on n’aurait pas pu deviné que j’étais enceinte ! Je pense que le niveau de prise de poids tout comme les antécédents que l’on a avec des régimes ou des problématiques avec la nourriture ( boulimie, anorexie) peuvent beaucoup jouer sur l’acceptation de ce nouveau corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *