Accompagnement,  Désir d'enfant

Quand bébé se fait attendre…

Bébé se fait attendre. Voilà des jours, des semaines, des mois, peut être des années que vous attendez sa venue…

De manière officielle, l’infertilité est définie par l’OMS comme « l’incapacité d’un couple à procréer ou à mener une grossesse à terme au bout d’une année ou plus de rapports sexuels réguliers non protégés. »

1 année…

Beaucoup de couples vont consulter pour cette problématique bien avant ce délai. Parce que 1 année dans une société d’immédiateté et de maîtrise des événements, c’est inconcevable…. Un bébé, si je veux, QUAND je veux !

1 année…

C’est aussi bien long quand le temps est rythmé tous les mois par ces lunes qui nous rappellent que notre projet n’aboutit pas. L’enfant ne vient pas et le désir oscille entre souffrance et désespoir, violence et injustice. Certains couples perdent confiance en leurs capacités à procréer naturellement et trop rapidement, se disent incapables d’avoir des enfants seuls.

Il existe des infertilités dites « expliquées », la cause (probable) physique ou physiologique a été identifiée par le médecin. Même si dans une très grande majorité des cas, l’infertilité est multi factorielles. Mais il existe aussi des infertilités dites idiopathiques, c’est à dire dont la cause n’est pas connue. La médecine se retire alors du processus puisqu’elle n’a rien a soigner… et vous voilà seule(s) devant l’abyme. Au désespoir de ne pas pouvoir donner la vie, s’ajoute celui de ne pas comprendre pourquoi.

Ces infertilités « inexpliquées » (par la science) représentent 20% des infertilités.

Pour essayer de garder le cap pendant cette tempête, vous pouvez vous recentrer sur « les fondamentaux » souvent peu abordés lors de consultations concernant l’infertilité : la connaissance du fonctionnement de votre corps (et ce n’est pas ce que l’on apprend à l’école qui va nous aider !) et l’impact de tout ce qui entre en nous, par voie alimentaire, par la respiration, la peau… tous ces intrants qui peuvent améliorer ou au contraire perturber votre fertilité.

Je vous propose quelques articles pour aller plus en détail sur ces soins dits « pré conceptionnels »... encore quelques jours de patience ?

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *